Deux nouveaux biocentres pour traiter les terres polluées !

Ortec Générale de Dépollution agrandit son parc de plateformes de traitement biologique de terres polluées. Implantées à Bessens, dans le Tarn-et-Garonne (82) et à Talange en Moselle (57), les deux nouvelles installations permettent de traiter les matériaux pollués ou impactés par bioremédiation. Avec ces deux plateformes, OGD offre aux industriels, acteurs du BTP, de l’immobilier et aux collectivités locales, des solutions de proximité complètes et efficaces avec une valorisation maximale des matériaux dépollués

Biocentres : une dépollution naturelle pour une valorisation maximale !

Expert en dépollution des sols et des eaux, Ortec Générale de Dépollution utilise de nombreuses techniques de traitement en les adaptant aux différentes problématiques de pollution de ses clients. En plus des méthodes développées sur site et in situ, OGD propose également des solutions de traitement hors site. Parmi ces-dernières, les biocentres qui permettent de prendre en charge des volumes importants de matériaux impactés par des produits organiques (p. ex. hydrocabures).

Excavées, puis acheminées sur l’installation, les terres sont travaillées en biopile ou biotertre en vue d’une dépollution par bioremédiation. 100% naturelle, cette technique s’appuie sur l’activité des microorganismes présents dans les terres, qui dégradent les polluants organiques bio-dégradables lorsque les conditions du milieu sont optimales. À terme, les matériaux sont dépollués et peuvent être valorisés.

Résultat : moins de déchets enfouis, moins d’impact sur l’environnement, et plus de matériaux recyclés.

Talange et Bessens – répondre aux enjeux de dépollution locaux

L’ouverture des deux nouveaux biocentres permet à OGD de répondre aux besoins locaux pour la prise en charge des terres faiblement polluées, notamment dans le cadre de projets d’aménagements urbains ou de réhabilitations de sites.

Installées respectivement en Moselle et dans le Tarn-et-Garonne, les plateformes de Talange et de Bessens apportent des solutions concrètes de traitement pour les déblais et déchets issus de la décontamination de sites pollués, mais aussi pour les ballasts, mélanges bitumineux, déchets de dessablage, boues de dragage, déchets issus du nettoyage des égouts.

Biocentre de Bessens

  • En activité depuis le 1er décembre 2015
  • Superficie de 16 000 m2
  • Capacité de traitement de 50 000 t / an
  • Périmètre d’intervention : de Limoges à Bayonne et de Bordeaux à Narbonne… (Région Sud-Ouest)

 

Biocentre de Talange

  • En activité depuis le 1er décembre 2015
  • Superficie de 7 000 m2
  • Capacité de traitement de 30 000 t / an
  • Capacité de transit de 14 000 t / an
  • Périmètre d’intervention : Lorraine, Alsace, Champagne-Ardenne (région Grand-Est)
  • Bord à quai
  • Permis de transport transfrontalier

 

Les deux installations sont classées pour la protection de l’environnement, ICPE, et font l’objet d’autorisations préfectorales d’exploiter. Pour assurer une parfaite qualité des prestations et une traçabilité précise des matériaux, les deux biocentres appliquent une procédure stricte d’acceptation des déchets. Les mesures mises en place par OGD sur les biocentres visent une amélioration constante des résultats et un contrôle de l’impact de l’activité sur l’environnement.

Découvrez également, les autres installations de traitement de terres polluées d’Ortec Générale de Dépollution : Lançon-Provence (13), Saint-Ouen-l’Aumône (95), Santes (59).

Retour